Toute la vie est un yoga. Par ce yoga intégral, nous ne cherchons pas seulement l'Infini: nous appelons l'Infini à se révéler lui-même dans la vie humaine. Sri Aurobindo SRI AUROBINDO - YOGA INTEGRAL: mai 2015

SRI AUROBINDO
. . YOGA INTÉGRAL


Les négations de Dieu sont aussi utiles pour nous que Ses affirmations. Sri Aurobindo
.............................................................................................................................................................................................................Affichage dynamique

C'est le Supramental qu'il nous faut faire descendre, manifester, réaliser.

Le maître de l'existence



Le maître de l'existence se dissimule en nous
Et joue à cache-cache avec sa propre Force:
Dans l'instrument de la Nature flâne un Dieu secret.
L'Immanent vit dans l'homme comme dans sa maison
Il a fait de l'univers son terrain de jeu,
Un vaste gymnase pour ses tours de force...
Il est l'explorateur et le marin
D'un secret océan intérieur sans limite
Il est l'aventurier et le cosmonaute
De la géographie obscure d'une terre magique...
Ou, passant par une porte de rochers en piliers...
Il quitte les dernières terres, traverse les mers ultimes,
Il tourne vers les choses éternelles sa recherche symbolique,
La vie change pour lui ses scènes temporelles
Ses images voilant l'infinité.
SAVITRI, I.IV.66-70)

Le mysticisme russe

Lettre de Sri Aurobindo, du 25 janvier 1935, sur le communisme russe et la spiritualité.
Je sais que les Russes expliquent les récentes tendances au mysticisme et à la spiritualité comme un phénomène de la société capitaliste en décadence. Mais interpréter tous les phénomènes de l'histoire humaine par des causes économiques, conscientes ou inconscientes, fait partie de l'évangile bolchevique né des sophismes de Karl Marx. La nature de l'homme n'est pas si simple que cela et elle a plus d'une corde; elle a de nombreuses lignes et chaque ligne crée un besoin dans notre vie. La ligne spirituelle ou mystique est l'une de ces lignes et elle tente de se satisfaire de diverses manières: par des superstitions de toutes sortes, par une religiosité ignorante, par le spiritisme, le démonisme et que sais-je; dans les parties plus éclairées de l'être humain, par des philosophies spirituelles, par un occultisme supérieur, etc.; à son sommet, par l'union avec le Tout, l'Éternel ou le Divin. Les tendances à la recherche spirituelle ont commencé en Europe par un dégoût du matérialisme scientifique du XIXe siècle, une insatisfaction de la soi-disant suprême suffisance de la raison et de l'intellect, et une recherche tâtonnante de quelque chose de plus profond. Ce phénomène a commencé avant la guerre [de 1914], à un moment où il n'y avait pas de menace communiste et quand le monde capitaliste était au sommet de ses triomphes et de son succès insolent, et il est né d'une révolte contre la vie bourgeoise matérialiste et ses idéaux, et non d'un effort pour servir ou sanctifier les idéaux bourgeois. Il a été à la fois servi et contrecarré par la désillusion qui a suivi la guerre: contrecarré parce que le monde de l'après-guerre est retombé dans le cynisme de la vie sensuelle ou dans des mouvements comme le fascisme et le communisme; servi, parce que l'insatisfaction des idéaux du passé ou du présent avec toutes leurs solutions mentales, vitales ou matérielles du problème de la vie, s'est accrue chez les esprits plus profonds, ne laissant plus
que le chemin spirituel. Il est vrai que la pensée européenne a peu de lumières sur ces questions et qu'elle joue avec les jeux-follets du vital tels le spiritisme ou la théosophie, à moins qu'elle ne retombe dans la vieille religiosité, mais les esprits plus profonds dont je parle, dépassent cela ou passent à travers cela, en quête d'une harmonie plus grande. J'en ai rencontré beaucoup et les tendances que j'ai décrites sont très claires. Ils viennent de tous pays; seule une minorité venait d'Angleterre ou d'Amérique. La Russie est une autre affaire; contrairement aux autres pays, elle s'est attardée à une religiosité médiévale sans passer par une période de révolte, et quand la révolte est venue, elle était naturellement anti-religieuse et athée. C'est seulement quand cette phase sera épuisée que le mysticisme russe pourra revivre et prendre une direction spirituelle au lieu d'une étroite direction religieuse. Il est vrai que c'est un mysticisme à l'envers qui a créé le bolchevisme et fait de son entreprise un dogme plutôt qu'un thème politique, une quête du millénium secret du paradis sur la terre plutôt qu'une édification d'une structure purement sociale. Mais d'une façon générale, la Russie cherche à réaliser sur une base communiste tout ce que l'idéalisme du XIXe siècle avait espéré atteindre, sans y réussir, au milieu d'un monde de concurrence industrielle ou contre lui. Réussira-t-elle mieux vraiment? L'avenir le dira, car à présent elle s'accroche à ce qu'elle a avec une rigidité et une autorité violente qui ne sont pas encore passées.
Sri Aurobindo ( Lettre, 25 janvier 1935)

La conquête des difficultés


The way to get faith and all things else is to insist on having them and refuse to flag or despair or give up until one has them –it is the way by which everything has been got since this difficult earth began to have thinking and aspiring creatures upon it. It is to open always, always to the Light and turn one's back on the Darkness. It is to refuse the voices that say persistently, « You cannot, you shall not, you are incapable, you are the puppet of a dream, »–for these are the enemy voices, they cut one off from the result that was coming, by their strident clamour and then triumphantly point to the barrenness of the result as a proof of their thesis. The difficulty of the endeavour is a known thing, but the difficult is not the impossible–it is the difficult that has always been accomplished and the conquest of difficulties makes up all that is valuable in the earth's history. In the spiritual endeavour also it shall be so.
 
 La façon d'obtenir la foi ou quoi que ce soit d'autre est de s'obstiner à l'avoir et de refuser de s'amollir ou de désespérer ou d'abandonner jusqu'à ce qu'on l'ait – c'est de cette façon que tout s'est accompli depuis que cette terre difficile a commencé de porter des êtres qui pensent et aspirent. C'est d'être toujours ouvert, toujours à la Lumière, et de tourner le dos à l'Obscurité. C'est de refuser les voix qui vous répètent inlassablement : «Tu ne peux pas, tu n'arriveras pas, tu es incapable, tu es la marionnette d'un rêve», car ce sont des voix ennemies ; par leurs clameurs stridentes, elles nous coupent du résultat qui était en train de venir, puis elles nous montrent triomphalement un désert de résultats comme une preuve de leur théorie. La difficulté de l'entreprise est bien connue, mais le difficile n'est pas l'impossible : c'est le difficile qui toujours s'est accompli et c'est la conquête des difficultés qui a bâti tout ce qui a de la valeur dans l'histoire de la terre. Pour cette entreprise spirituelle aussi, il en est de même.

 
Sri Aurobindo,Lettre sur le yoga, inédite, traduit par Mère
 
 

Dans la Matière...


Dans la Matière s'allumera la radiance de l'esprit, ...
Peu d'êtres verront ce que nul encore ne comprend;
Dieu grandira tandis que les hommes sages parleront et dormiront;
Car l'homme ne connaîtra la venue qu'à son heure
Et la foi ne viendra que lorsque le travail sera fait.
Cette transfiguration est due au ciel par la terre,
Une dette mutuelle lie l'homme au Suprême:
Sa nature, nous devons revêtir, comme il revêt la nôtre;
Nous sommes les fils de Dieu et devons être semblables à lui:
Sa portion humaine, nous devons la rendre divine.
Notre vie est un paradoxe avec Dieu pour clef.
Mais personne ne sait vers quoi il navigue à travers l'inconnu
Ni quelle mission secrète la grande Mère lui a donnée.
Dans la force cachée de Son omnipotente Volonté
Guidé par Son souffle dans les profonds remous de la vie,
À travers les grondements du tonnerre et à travers le silence sans vent,
À travers le brouillard et la brume où plus rien n'est visible,
II porte, scellés dans sa poitrine, les ordres qu'Elle lui a donnés.
Un pouvoir est sur lui venant de sa force occulte à elle Qui le lie au destin de sa propre création, Et jamais le puissant voyageur ne pourra se reposer Et jamais le voyage mystique ne pourra cesser Avant que l'obscurité de l'inconscient ne soit soulevée de l'âme humaine
Et que le matin de Dieu n'ait conquis sa nuit.
Cette volonté constante, elle la voilait de son jeu Pour évoquer une personne dans le Vide impersonnel, Frapper de la Lumière de Vérité les massives racines de transe de la terre,
Éveiller un moi muet dans les profondeurs inconscientes
Et réveiller un pouvoir perdu de son sommeil de python
Afin que les yeux de l'Intemporel puissent voir à travers le Temps
Et que le monde manifeste le Divin sans voile.
Pour cela, il quitta sa blanche infinité
Et déposa sur l'Esprit le fardeau de la chair,
Pour que la semence divine puisse fleurir dans l'Espace irréfléchi.
Savitri, I.IV.55 sqq.


Une aventure très fructueuse


De même qu’il existe une catégorie de faits pour lesquels nos sens sont les meilleurs guides disponibles mais très imparfaits, de même qu’il existe une catégorie de vérités que nous cherchons à la lumière pénétrante mais encore imparfaite de notre raison, de même, selon les mystiques, il existe une catégorie de vérités plus subtiles qui dépassent la portée des sens et de la raison, mais qui peuvent être vérifiées par une connaissance directe, intérieure, et par une expérience directe. Ces vérités sont suprasensibles mais elles n’en sont pas moins réelles: elles ont d’immenses effets dans la conscience et changent sa substance et son mouvement, elles apportent en particulier une paix profonde et une joie permanente, une grande lumière de vision et de connaissance, la possibilité de surmonter la nature animale inférieure, et des perspectives de développement spirituel qui n’existeraient pas sans elles. Une nouvelle vision des choses se révèle et apporte, si on la pousse pleinement jusqu’au bout, une grande libération, une harmonie intérieure, une unification – et bien d’autres possibilités. Il est vrai qu’une petite minorité dans l’espèce humaine a eu l’expérience de ces choses, mais une multitude d’observateurs indépendants en ont témoigné à toutes les époques, sous toutes les latitudes et dans toutes les conditions, et l’on compte parmi eux quelques-unes des plus grandes intelligences du passé et des plus remarquables personnalités mondiales. Faut-il condamner tout de suite ces possibilités comme des chimères sous prétexte qu’elles dépassent non seulement l’homme moyen de la rue mais qu’elles ne sont pas aisément saisissables, même par de nombreux intellects cultivés, ou que leur méthode est plus difficile que celle des sens et de la raison ordinaires? Si elles sont tant soit peu véridiques, ne vaut-il pas la peine d’explorer la possibilité qu’elles offrent et les hautes étendues de découverte de soi et de découverte du monde qu’elles révèlent à l’âme humaine? Au mieux, si elles sont vraies, il doit en être ainsi; au pire, s’il s’agit seulement d’une possibilité – et toutes les réalisations de l’homme sont seulement une possibilité aux premiers stades – , c’est une grande, et peut-être bien une très fructueuse aventure.

Sri Aurobindo 7.1.1934
Letters on Yoga, XXII.188

Le mental du corps


Et il y a aussi un mental obscur, un mental du corps, des cellules mêmes, des molécules, des corpuscules. Haeckel, le matérialiste allemand, a parlé quelque part d'une volonté dans l'atome, et la science récente, en présence des imprévisibles variations individuelles dans les activités de l'électron, est sur le point de s'apercevoir que ce n'est pas une métaphore mais l'ombre projetée par une réalité secrète. Ce mental corporel est très tangiblement réel ; par son obscurité, son attachement obstiné et mécanique aux mouvements passés, sa facilité à oublier, son refus du nouveau, il est l'un des obstacles principaux à la permeation1 de la Force supramentale dans le corps et à la transformation du fonctionnement corporel. Par contre, une fois effectivement converti, ce sera l'un des instruments les plus précieux pour stabiliser la Lumière et la Force supramentales dans la Nature matérielle.
 
Sri Aurobindo, 
Lettre sur le Yoga XXII.340

VISITES (Avertissement: le protocole HTTPS ne permet plus d'afficher ce module)


Membres (Avertissement: le protocole HTTPS ne permet plus d'afficher ce module)

Pour recevoir les publications vous pouvez devenir membre (ci-dessus) ou vous abonner en cliquant sur le lien:
S'abonner à SRI AUROBINDO - YOGA INTÉGRAL